La Route des grands crus mais pas que

Le Châtillonnais et L’Auxois

 

Parfois éclipsés par celui de la Route des grands crus, leur voisine légendaire, les vignobles du Pays Châtillonnais et de l’Auxois méritent bien plus qu’un simple détour.

Vignoble du ChâtillonnaisAux confins de l’Aube et de la Haute-Marne, le vignoble du Châtillonnais, labellisé Vignobles & Découvertes, est réputé pour sa production de crémant. Dans un magnifique paysage vallonné, la Route du crémant traverse d’anciens villages de pierre sèche, des coteaux ensoleillés et une somptueuse forêt de feuillus. Un biotope exceptionnel qui sera, bientôt, au cœur du Parc national des forêts de Champagne et de Bourgogne, le onzième de France. Un pays où nature, histoire – c’est ici qu’a été découvert le Trésor de Vix -, et culture vigneronne cohabitent en parfaite harmonie.

www.chatillonnais-tourisme.fr

Presque confidentielle, l’IGP Côteaux-de-l’Auxois, obtenue en 1979 dans le berceau de Viserny et Villaines-les-Prévôtes, concentre quelques dizaines d’hectares situés au nord-ouest du département. Ici comme souvent en Bourgogne, les traces des plus anciennes productions de vin remontent au VIIème siècle. Proche du site d’Alésia, établi sur la commune d’Alise-Sainte-Reine, et du village de Flavigny-sur-Ozerain (classé parmi les Plus beaux villages de France) et de sa célèbre abbaye où se fabriquent encore les fameux anis de Flavigny, il produit essentiellement des vins rouges et blancs sur des coteaux plantés en lyre, caractéristiques du paysage. Agricole, pastoral, le pays de l’Auxois, traversé par le Canal de Bourgogne, est aussi une terre riche de pâturages où paissent les charolais.

 

Le vignoble du Châtillonnais obtient le label
Vignobles & Découvertes

Depuis le mois de juillet 2016, le vignoble du Châtillonnais, qui abrite la Route du crémant et le Trésor de Vix, pour ne citer que ces deux incontournables, est le 60ème territoire viticole français gratifié du label « Vignobles & Découvertes ». Il rejoint les deux autres destinations labellisées Vignobles & Découvertes en Côte-d’Or : Dijon Côte de Nuits et Beaune, de Corton en Montrachet.
35 lieux – 8 caves, 10 hébergements, 5 restaurants, 4 sites patrimoniaux, 1 office de tourisme, 1 structure réceptive, 3 activités de loisirs et 3 évènements – ont obtenu le label.

Trouver un prestataire labellisé Vignobles & Découvertes

 

TOP 3 des vignobles de Haute Bourgogne

 

  1. OenoCentre Ampélopsis120 km de pur bonheur à travers les vignes du Pays Châtillonnais. Au départ de Châtillon-sur-Seine, la Route du crémant fait halte chez les nombreux producteurs du crémant de Bourgogne. Arrêt obligatoire à l’OenoCentre Ampélopsis de Massingy pour découvrir la star des bulles bourguignonnes, son histoire et ses secrets de fabrication.

  2. Domaine de Flavigny-AlésiaAu cœur du vignoble de l’Auxois, à quelques kilomètres du célèbre site d’Alésia, le domaine du vignoble de Flavigny-Alésia, accueille les visiteurs dans le cadre somptueux d’une dépendance monastique du XIIIème siècle. Longtemps abandonné, il a repris son activité il y a une vingtaine d’années.

  3. Domaine Aurélien FebvreA l’image de ses aînés de Villaines-les-Prévôtes et Viserny, Aurélien Febvre défend avec ferveur les vins de l’Auxois. Il élève même une partie de ceux-ci dans des jarres en terre. Une technique simple remontant à l’époque romaine et particulièrement adaptée à sa production réalisée en biodynamie. Vous saurez tout de cette alchimie ancestrale entre la terre et le raisin en lui rendant visite à Thorey-sous-Charny.

Un trésor antique inégalé

Musée du Pays Châtillonnais-Trésor de VixDécouverte à Vix, la tombe d’une princesse celte datée de 500 avant notre ère a mis au jour un fabuleux trésor. Son cratère, un vase en bronze aux proportions monumentales, est l’une des pièces antiques les plus importantes d’Europe. Présenté au musée du Pays Châtillonnais de Châtillon-sur-Seine, le vase est exposé avec de nombreux bijoux prouvant les échanges existant entre la Bourgogne celte et les pays du pourtour méditerranéen. Vase, bijoux et céramiques proviennent d’ateliers grecs, corinthiens et étrusques.

www.musee-vix.fr

Crémant ou champagne ?

Route du CrémantMême robe, mêmes bulles, comment distinguer un crémant de Bourgogne d’un champagne, produits à quelques kilomètres de distance ? Leurs cépages dominants, le chardonnay et les pinots noir, gris et blancs sont les mêmes, le climat est sensiblement équivalent, seuls diffèrent (un peu) les coûts et les méthodes de production et, (beaucoup) leurs prix de vente. Tandis que l’ancienne « méthode champenoise », réservée aujourd’hui à la seule appellation champagne, a été rebaptisée « méthode traditionnelle » pour tous les vins effervescents, les anciens « crémants de champagne » n’ont plus droit de cité. Un partout, bulle au centre.